Mabasa – Energie solaire

MabasaMabasa habite au Zimbabwe, sur les rive du Lac Kariba. Il est né et a grandi à Kariba, la ville qui siège à l’extrémité du mur de barrage.

Mabasa est fier du Zimbabwe, et de Kariba en particulier. Il est trés motivé pour faire avancer les choses et trés curieux.

Après avoir fini l’école, il a travaillé pour la banque Barclays, se hissant au poste de superviseur, travaillant dans differentes agences du pays. Après son expérience à la banque, il a eu différentes positions dans le management, certaines l’amenant à de nombreux déplacements dans le pays.
A un certain point, il a été intéressé par la position de guide et il a étudié afin d’en devenir un, à la fois pour les safaris véhiculés et en canoe. Cela lui a éventuellement permis de revenir dans sa famille à Kariba.

 

Il a ensuite travaillé sur le ferry qui traverse le lac, mais les circonstances économiques sont telles qu’il a dû de nouveau trouver un autre emploi. Il travaille actuellement au barrage à Kariba, en tant qu’assistant éléctricien dans les tunnels creusés pour les nouvelles turbines hydro-électriques.

Son coeur bat pour sa communauté à Kariba. Même sans influence directe sur sa vie, il est trés enthousiaste pour trouver des solutions pour aider ceux qui l’entoure.
C’est la raison pour laquelle il m’a contacté en premier lieu. Il était intéressé par l’amélioration des conditions de vie des pêcheurs de Kapenta (sardines) sur le lac.

Bien qu’il n’ai pas un intérêt direct dans la pêche, cela est l’économie principale de la région – et il veut une vie meilleure pour sa communauté afin que sa famille (y compris ses 2 fils) puisse avoir une meilleure vision pour l’avenir.

L’économie au Zimbabwe est actuellement en chute libre, avec plus de 80% de chômage dans le pays, énormément de corruption, un coût de la vie élévé pour des salaires faibles. Mais son intérêt principal n’était même pas financier: l’amélioration de la technique de pêche aura un impact majeur sur la santé de la communauté, réduisant l’exposition des pêcheurs à la pollution atmoshpérique et sonore.

Une réponse à “Mabasa – Energie solaire

  1. Pingback: Pêche à la sardine – Soutien | Bee the solution·

Laisser un commentaire