Gabby – Une histoire de solidarité internationale

A lire aussi:
Gabby – Photographe de village
Gabby – Comment cela a commencé

 

Malheureusement, l’ordinateur portable que j’avais pour Gabby ne démarrait pas – un problème dû au fait qu’il fallait ré-installer Windows ou quelque chose comme ça (hum… je ne suis toujours pas sûre du problème qu’il y avait…). En Afrique du Sud, j’ai demandé à un ami qui travaille dans l’informatique s’il pouvait faire quelque chose, et je lui expliqué pourquoi (même sans être un technicien informatique, j’étais sûre qu’il pourrait trouver moyen de le réparer). Enfin… il m’a dit qu’il pouvait, mais qu’il avait mieux… et il m’a donné un portable plus récent de 7” au lieu du vieux 15” que j’avais… le portable n’était pas neuf et le problème qu’il avait était le fait que la batterie ne durait pas – mais, de toute façon il faut brancher l’imprimante, donc… super… il sera parfait! Et, cerise sur le gâteau, il me l’a donné avec une super sacoche!

Et j’ai gaiement continué ma route vers la Zambie (pas une route directe, allant d’abord dans un autre pays) avec un ordinateur pour Gabby. Peu avant d’aller au village, j’ai mis à profit un arrêt avec de bonnes connections internet pour télécharger le logitiel de l’imprimante. Et là, j’ai découvert que l’imprimante Canon ne fonctionne pas sous Ubundu (Linux), qui était le système d’exploitation (SE) du portable. Mercredi… et maintenant? Ben, j’ai passé les deux jours suivants à en apprendre plus sur Linux, sur les partitions virtuelles, essayant d’installer un SE Windows afin que nous puissions utiliser l’imprimante. Mais je ne pouvais obtenir le logitiel dont j’avais besoin pour ce faire. Et donc, j’ai demandé à un autre ami en Zambie s’il connaissait quelqu’un qui pourrait aider… pour le moins cher possible… et il connaissait! Son technicien informatique a été trés content d’aider, pour Gabby, et il a installé Windows gratuitement!

Youpi, prêt à démarrer vous pensez! Hum, pas encore car nous pouvons installer le logitiel complet uniquement avec l’imprimante branchée, et j’ai donc du attendre d’être avec Gabby. J’ai téléchargé les logitiels sur une clé USB, prêt à installer. A ce moment-là, nous avons découvert que la résolution de l’écran n’était pas suffisante pour installer le logitiel de photos. Comme je devais partir, j’ai donné des instructions à Gabby pour contourner le problème. Du moins je l’espèrais. Il en a rencontré un autre, avec les connections internet s’affichant en Français (honnêtement, je ne sais pas comment cela a pu se produire, le portable n’ayant pas été utilisé en France ou par moi-même en Français autant que je me souvienne). Enfin, bien que Gabby ai réussi à régler le problème de l’internet en Français, le logitiel de l’imprimante était toujours un problème. Gabby a utilisé l’ordinateur à d’autres fins (même si principalement pour stocker ses photos), mais toujours pas pour améliorer son service de photographe.

Et donc, mon voyage suivant au village était destiné à avoir une connection internet la-bas et d’essayer de régler les problèmes…

img_1432_1

Il y a quelques semaines, j’ai de nouveau rencontré Gabby et nous avons planché dessus. De nouveaux problèmes car le logitiel photo n’est plus disponible, ma copie précédente dit toujours que la résolution d’écran n’est pas suffisante. Mais… j’étais avec 2 bénévoles, d’Italies et d’Australie, toutes deux trés enthousiastes à aider Gabby et le village pour leurs photos. Et nous voila, trouvant une solution pour que ça marche (pas de manière traditionnelle, mais ça marche!) et enseignant à Gabby comment le faire. Lorsque je suis partie, Suzanne et Giulia ont continué à aider Gabby à produire les photos, faisant des templates (patrons) et continuant les leçons.

Travail d’équipe international jusqu’au bout! Et merci à tous pour votre soutien à Gabby… et à moi!!

dscn2834_1

Ainsi, Gabby, avec son grand coeur dans un village en Zambie, illustre comment nous pouvons nous entre-aider malgré les frontières: partant d’un ordinateur Anglais avec une Française, nous avons reçu de l’aide en Afrique du Sud, puis dans une autre ville de Zambie, terminant avec des compétences Australienne et Italienne dans le village.

group_1

Enregistrer

Laisser un commentaire